diatribes + Christian Graf
"Odeur de bitume mouillé"


with:
Gaël Riondel (saxophones, flute)
d'incise (laptop, objects)
Cyril Bondi (drums)
Christian Graf (guitare, effects)

recorded on november 1st 2005 live at l'AMR, Geneva
available on INSUB. netlabel
[insub03], 2006
















***


From the same band:





Press:

"Insubordinations, c'est le nom du label. Genre : je t'emmerde, je sors la musique que je veux, ne me donnez pas d'ordres, j'ai un beau nom, ce n'est pas pour qu'on chie dessus avec des remarques à la "pff, il commence quand ce morceau ? Qu'est-ce qu'on s'emmerde !"
Bien que je n'aime pas tout ce qui sort sur ce netlabel, il faut reconnaître qu'il y a encore des gens qui osent essayer... Des gens qui partent à l'abordage, le couteau entre les dents et le cerveau en ébullition.
Ici, c'est précisément le cas. On est en territoire libre, improvisé, malléable à souhait. Imaginez-vous au milieu d'un désert qui, progressivement, voit paraître un théâtre de marionnettes désarticulées... La couleur du ciel change à chaque envolée de saxophone, les pantins dansent lentement sur les flottements électroniques.
De loin, ça ne parait avoir aucun sens, on imagine le tout hermétique, limite prétentieux mais c'est tout le contraire... A partir du moment ou l'attention n'a pas besoin d'être maximale, qu'on peut juste se laisser bercer, entraîner doucement dans son propre rêve, c'est gagné... Chacun y verra les images qu'il veut, chacun s'y perdra comme il l'entend, selon son rythme, selon son expérience... Ici, rien n'est vraiment dirigé ou imposé, le spectateur n'est pas écrasé par la musique, il en fait partie...
Finalement, la rencontre entre diatribes et Christian Graf (guitare) interpelle. Arriver à marier les influences du free-jazz et de la musique électronique, ou arriver à marier une guitare avec un sax, une flûte ou des bruitages, ce n'est pas forcément facile. Pourtant, ça sonne très cohérent et c'est tant mieux pour nos oreilles !"
webzine nameless